vendredi 24 juin 2011

Les Anonymous ont de nouveau réussi des attaques contre la dictature Iranienne


Les Anonymous ont de nouveau réussi des attaques contre la dictature Iranienne

Pour l’anniversaire des dernières élections iraniennes, qui eurent lieues, les 12 et15 Juin 2009 dont les résultats, entachés de forts soupçons de fraudes électorales, que les opposants au tandem Khamenei , Ahmadinejad estimaient truquées.


Des élections qui avaient déclenchées de nombreuses protestations, des soulèvements et des émeutes contre les forces répressives de la dictature, Les groupes des Anonymous , à ces derniers mois intensifié ses attaques électroniques contre la dictature en Iran. , ce sont généralement, des attaques dites de déni de service (denial-of-service attack), les groupes des Anonymous ont annoncés, qu’aux environ du 12 juin ils avaient pu voler plus de 10.000 e-mails en provenance des services du ministère Iranien des Affaires étrangères.

La publication de ces e-mails, sont disponibles via des plateformes, BitTorrent, tous se rapportent à des demandes de visas faites par des non-Iraniens. Le site Web du ministère des affaires étrangères Iraniennes, qui s’occupait de la fabrication, de demandes de visa, avait besoin de scans de pages de passeports et d’autres documents administratifs, mais avec une limite de taille des images téléchargées de seulement 40Ko. La plupart de ces e-mails, étaient de grandes images numérisées de passeports. Le résultat des attaques, et de ces interceptions d’images, à conduit à des rejets de nombreuses applications, dans le suivi des correspondances e-mail ;entre les demandes des candidats voulant voyager en Iran, et des représentants du gouvernement Iranien.

Toutes les informations spécifiques sur le hack, ne sont pas encore disponibles ; pour le moment. Les participants de l’attaque contre le régime, connue sous le nom de OpIran, le nom de marque utilisé par les groupes Anonymous, pour leurs activités iraniennes, ont déclarés que les serveurs iraniens attaqués n’ont étés que sporadiquement disponible ces derniers jours, un site internet, le site The Next Web qui a suivi l’affaire, indique qu’au moins un serveur de messagerie Iranien est tombé,sous le contrôle complet des groupes Anonymous ces derniers jours.

Les groupes Anonymous avaient déclarés, qu’a l’approche de l’anniversaire des élections Iraniennes de juin 2009, ils recommenceraient d’autres attaques contre le régime Iranien, tout en restant évasifs sur leurs autres prochains objectifs. Même si l’on sait que seront probablement visés certains sites des médias officiels du régime, et d’autres cibles en point.Ir, liés au gouvernement Iranien. que les Anonymous estiment êtres légitimes suite a leur aide dans la répression de la contestation, comme par exemple celui ci de l’agence semi officielle de presse Fars news.

http://www.farsnews.com/imgrep.php?nn=8804010545

Un officine médiatique du régime, qui n’hésitait pas à publier des Photos de manifestants, contribuant ainsi à de nombreuses arrestations, à des emprisonnements de prisonniers politiques et d’opinion, mais aussi plus grave encore, à des condamnations a mort de manifestants anti-gouvernementaux, jugés depuis comme « moharebeh » ou « ennemis de dieux » par le régime.

Lire aussi sur

http://news.netcraft.com/archives/category/performance

http://arstechnica.com/tech-policy/news/2011/06/anonymo...s.ars


http://thenextweb.com/industry/2011/06/03/anonymous-ste...tack/


http://arstechnica.com/tech-policy/news/2011/06/anonymo...50498


Les groupes Anonymous ont ainsi pus démontrer, qu’il pouvaient réussir à pénétrer les réseaux iraniens de la dictature. Un fichier contenant les e-mails interceptés a été téléchargé sur le site Web de partage de fichiers The Pirate Bay afin de les partager librement avec l’espoir qu’un grand nombre de gens puissent télécharger les messages. , les Anonymous on par la suite affichés les fichiers sur des dizaines d’autres sites de partage de fichiers, en demandant aux gens d’aider à distribuer et d’archiver les documents.

Selon le site du New york Times. Une personne des Anonymous qui a revendiqué la responsabilité l’attaque contres ces données, à également affiché les instructions indiquant comment le groupe a obtenu l’accès aux serveurs iranienne et proposé des moyens, afin de procéder à de nouvelles attaques contre les agences de la dictature. La prochaine étape visera un certains nombres de sites officiels iraniens gouvernementaux, afin selon les Anonymous de porter une aide aux opposants a la dictature et d’aider à libérer un peuple opprimé. Toujours selon l e New York Times. Le consulat iranien à Washington quand a lui, n’a pas souhaité faire de « commentaires » sur cette affaire.

La collecte des e-mails téléchargés sur les sites Web de partage de fichiers a été appelé « Opération Anonyme Iran TOP SECRET FILES ! » Ci-dessous quelque lien liens vers ces fichiers compressés avec les e-mails interceptés par les Anonymous

Mot de passe: opiranopiran

Http ://anonbooks.strangled.net/File 20Mirrors/ma.rar
Http ://www.mediafire.com/ ?7 x9n6ehnmye180n

Https ://andrewxnetwork.tk /opiran/ma.rar

Http ://andrewxnetwork.tk/opiran/ma.rar

Http ://www.megaupload.com/ ?d=5SG3VIGB

Http ://www.2shared.com/file/hbjoAAqM/ma_online.html


Http ://www.filefactory.com/file/cb725b1/n/ma.rar


Http ://www.filedropper.com/ma_4

Http ://www.speedyshare.com/files/28640323/ma.rar


Http ://www.filehosting.org/file/details/232122/ma.rar

Http ://www.yourfilelink.com/get.php ?fid=692648

D’autres attaques contre les médias officiels Iraniens ont depuis eues lieues , ainsi le 16 juin 2011

Le site du « guide suprême » et dictateur d’Iran, Sayyed Ali Khamenei, n’a quasiment pas du tout été accessible durant toute cette journée ce qui est symptomatique d’une attaque, par déni de service distribué (DDoS).

Plus tôt cette année, les « hacktivistes » toujours dans le cadre de l’Opération Iran, les groupes Anonymous avaient orchestré plusieurs attaque sDDoS contre le site personnel de Khamenei leader.ir, contre celui de la milice Bassidj’i, contre celui du ministère du renseignement, et de sa police politique la Vevak, mais aussi contre le site officiel du dictateur Ahmadinejad, , les anonymous accusent l’Iran d’être une dictature illégale, qui tue et assassine son propre peuple, depuis ces 32 dernières années. Une autre attaque qui n’a pas été réussie, a tenté de paralyser le télédiffuseur (irib.ir) mais ce n’est que partie remise selon les Anonymous

Comme indiqué dans cet article du Site Democratic Republic of Iran

ANONYMOUS : War Against The System “THE PLAN” IS NOW LIVE. PHASE 1 : INITIATED.
http://droi.wordpress.com/2011/06/19/anonymous-war-agai...ated

Lire également sur. http://www.freedomessenger.com/archives/29301

D’autres informations en français sur l’Iran http://www.soliranparis.wordpress.com

Aucun commentaire:

Archives du blog